Inscrivez-vous à ma Newsletter pour suivre toutes mes recettes gourmandes.

jeudi 21 novembre 2013

Pain d'épices à la Marmelade d'Orange.

L'origine de Pain d'épices remonte très loin dans l'histoire. Du temps de l'Egypte Ancienne, on consommait un pain au miel à base de farine de seigle et enduit de miel.
Le Pain d'épices tel que nous le connaissons aujourd'hui aurait pour origine le Mi-Kong, littéralement pain de miel en chinois, déjà consommé au Xème siècle et fait à partir de farine de froment, de miel et quelquefois relevé de plantes aromatiques.
C'est au Moyen-âge, lors des croisades, que les occidentaux en firent connaissance en terre sainte et en rapportèrent la recette ainsi que les épices.Un texte de 1453 rapporte que le pain d'épices était sur les tables des moines cisterciens de Marienthal (Alsace) à l'occasion des fêtes de Noël. Au XVIIème siècle, le pain d'épices de Reims où officient une vingtaine de maîtres "pains d'épiciers" est le plus réputé du royaume, le bailli de l'archevêque leur octroie des statuts de corporation en 1571, reconnus officiellement en 1596 par Henri IV.






A la renaissance, les "Lebküchler" (pain d'épiciers) étaient si nombreux en Alsace qu'ils avaient leurs propre corporation dont l'emblème représentait un ours en bretzel tel celui qui se trouve actuellement au dessus de la porte d'entrée de notre atelier de fabrication.
En 1725, le pain d'épicier Nicolas Stohrer, qui fît son apprentissage dans les cuisines du roi Stanislas de Pologne à Wissembourg, devient le pâtissier favori de Marie Leszczynskaia, future reine de France qu'il suivra à Versailles.
Le Pain d'épices s'inscrit donc dans la tradition culinaire alsacienne et fait parti des nombreuses gourmandises de Noël comme le Christstollen et les Bredele.

Après cette petite parenthèse historique et gastronomique, je vous propose La recette Parfaite du Pain d'épices à la Marmelade d'Orange, enfin à mon avis. Je n'aime pas beaucoup le pain d'épices trop sec et trop bourratif. Il y a quelques années, j'ai fait le marché de Noël à Montpellier sur la place de la Comédie, et j'avais dégusté un Pain d'épices à l'Orange. C'était un pur délice, moelleux et très bien équilibré au niveau des saveurs et des épices.
Et je retrouve ce goût et cette tendresse dans mon Pain d'épices. La présence de la Marmelade d'Orange y est pour beaucoup et j'apprécie les petits morceaux d'orange confits.
Vous pouvez le faire les yeux fermés et vous ne serez pas déçus par cette gourmandise de Noël qui se déguste tout le long de l'année.




Préparation : 15 minutes.
Cuisson : 45 minutes.

150g de farine blanche.
150g de farine semi complète. 
50g de sucre roux.
2 cuillères à café de mélange pour pain d'épices.
1 cuillère à café de levure chimique.
1 cuillère à café de bicarbonate de sodium.
130ml de miel liquide ( de chataîgnier pour moi ).
130ml d'eau très chaude.
60g de beurre fondu.
200g de marmelade d'orange.
50g de sucre en grains pour le décor.

Préchauffez votre four à 150°C.  
Dans un grand saladier, mélangez les deux farines tamisées, le sucre, les levures les épices et le sel.  
Dans un deuxième saladier, versez et mélangez le miel, l'eau chaude, la marmelade d'orange et le beurre fondu.  
Ajoutez progressivement les ingrédients secs et mélangez avec une cuillère en bois jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène.  
Beurrez un moule à cake et versez-y la pâte. Saupoudrez très généreusement de sucre en grains et faites cuire pendant 45 minutes. Si le pain d'épices se colore trop vite, le protéger d'une feuille d'alu.

Le fait de cuire votre Pain d'épices à 150°C et non à 180°C permet d'éviter la formation d'une croûte à la surface. Vous obtiendrez ainsi un Pain d'épices moelleux et tendre.




2 commentaires:

  1. j'adooooore le pain d'épices. Mais je suis un peu la seule à la maison hélas

    RépondreSupprimer